Dans la préhension de l'objet regardé qu'elle est la part de l'oeil, organe photographique détecteur initial de l'image ?
Du cerveau au regard s'insinue la subjectivité qui transforme à notre insu "l'image innée" en "imaginaire"
j'invente, récupère, transforme, je déchire et je couds, je casse et je colle, je découpe, superpose, je soude, perce, visse, 
sans jamais torturer ces objets de rien, ces résidus de tout que je m'approprie et grime pour d'autres fêtes chez ceux mêmes qui les ont délaissés. 
Des créatures hybrides, endormies, attendent que se pose un regard avant que l'on ne les façonne, les chérisse, les flatte.
Il se pourrait même que l'on confie l'indicible à cette tribu pacifique, méfiez vous des récits qu'elles colportent, ce ne sont pas que des rêves.
Louis Molle 33 rue de l'Eternité - 42000 Saint Etienne - Tél. : 06 84 98 99 29
Association  Artistes  Vidéos  Bibliographies  Liens  E Mail  Livre d'Or   Adhérents